On a posé nos valises...

vendredi 9 décembre 2016

... de Moulay Idriss à Albi en passant par Volubilis et Fès

… de Meknès à Albi en passant par Moulay Idriss, Volubilis, Fès et retour via Toulouse

 

La pluie a fini par cesser et nous en avons profité pour aller visiter les villes de Moulay Idriss et Volubilis. Le soleil était là avec son amie chaleur … du bonheur ! C'est en taxi collectif que nous rejoignons Moulay Idriss : une vieille Mercedes des années fin 70 début 80. 4 passagers à l'arrière, 2 devant et le conducteur. Moulay Idriss est une des villes saintes. Pour ceux qui ne peuvent pas se payer un pèlerinage à la Mecque, il est possible de le faire 5 fois ici. Visite agréable avant de partir pour une ballade de 5 km à travers les champs d'oliviers pour rejoindre Volubilis. On s'arrête même en chemin pour un agréable pique nique à l'ombre d'un olivier …

Volubilis s’aperçoit de loin … les vestiges romains en hauteur nous indiquent que nous sommes dans la bonne direction. Le site est peu entretenu mais il reste de nombreuses mosaïques bien conservées. Ces ruines romaines nous impressionnent … il y a eu jusqu'à 20 000 personnes vivants ici …

Le lendemain nous avons le temps de faire un tour dans la médina … avant que la pluie nous incite à nous réfugier à nouveau dans notre hotel. Ce sera aussi ça les jours suivants … alors on profite des matinées !

Nous rejoignons ensuite Fès … sous la pluie ce qui nous limite au début sur les visites (peu de vêtements donc difficile de se permettre d'être trempé …). La médina de Fès est par moment grouillante de vie … et de rabatteurs pseudo guides. On retrouve des ambiances de la médina et du souk de Marrakech. Visite d'une énième médersa, du musée du bois (beau musée), des ruelles … Nous avions précédemment visité des tanneries et nous faisons le choix de ne pas voir celles de Fès.

Ensuite, nous préparons la suite : notre décollage de Fès !

On récupère le vélo et on fait la reconnaissance de la route à faire au petit matin.

Il y a plusieurs semaines nous avions pris la décision de rentrer début décembre :

nous avons fait un beau tour du Maroc,

la météo est changeante et ce n'est pas toujours très drole pour Martin de vivre avec la contrainte d'une vie sous tente en itinérance … Ce n'est pas lui qui le dit mais c'est ce que nous pensons. Lui, il continue de grandir, d'apprendre des nouveaux mots, de jouer, de charmer les adultes (pour réussir à avoir une énième banane, des dattes, des clémentines, des olives …).

Et puis, nous avons l'envie aussi de revoir les copains et la famille.

Et puis, nous avons l'envie d'avoir notre chez nous

Et puis, ce voyage doit avoir une fin … pour un autre départ, un autre jour (on réfléchi déjà au prochain …).

Nous avons donc pris un avion avec décollage de Fès à 6h35 … le temps de rejoindre l'aéroport en vélo, de préparer le vélo au voyage en soute … réveil à 3h15 … Nous avons quand même minimisé ce dernier trajet en prenant notre dernière nuit dans un riad plus proche de l'aéroport (quand même une petite dizaine de kilomètres à parcourir de nuit, sous la pluie. Ce dernier hotel n'est pas dans notre standing habituel. La nuit a été courte mais … quel plaisir de dormir dans une bonne literie ! Au chaud (il y a même du chauffage dans la chambre!) Avec en prime une douche avec de l'eau bien chaude … ! Un peu de « luxe » ce n'est pas dégeu !

Il en faut peu pour être heureux...

Arrivés en début de matinée sur Toulouse, cela nous laisse le temps de souffler un peu et d'aller ensuite faire « surprise » aux copains au petit salon des vins bio ou dans les maisons respectives ! On sent que les prochains jours vont être chez les uns et les autres …

En attendant de trouver un nouveau logement, nous établissons notre tanière chez la maman de Sara. Nous espérons trouver un logement assez rapidement … donc si vous avez écho d'un logement sur Albi, 2 chambres, un garage ou une cave (pour le tandem et remorque), loyer autour des 500 …

Le téléphone de Sara ne sera remis en service que le mois prochain mais le tel de Stef est toujours opérationnel !

 

Pour conclure, ce fut un beau voyage, nous avons pu vivre au jour le jour sans trop se soucier. Nous avons rencontré, visité, marché, pédalé, pris le temps … Le voyage à vélo a été de bons moments de liberté (nous avons eu mal aux fesses aussi!). Les infrastructures pour vélo dans la partie européenne que nous avons traversée permettent vraiment de se déplacer facilement. La France a un sacré retard sur ce point comparé à ses voisins belges, néerlandais et même allemands. Le tandem a été idéal pour provoquer des rencontres mais ce fut aussi quelques galères notamment pour l'avion ou les transports locaux. Pour notre prochain voyage à vélo, on optera sans doute pour 2 vélos.

Notre vrai problème c'est la quantité d'affaires que l'on transporte. On aimerait vraiment réussir à voyager plus léger, moins encombrés. Ce n'est pas faute d'avoir essayé, d'avoir renvoyé en France des affaires que l'on a considérées comme peu ou pas utiles. A 3 personnes, c'est quand même un minimum à transporter.

On retiendra aussi dans ce voyage l'expérience d'être logé par les « Warmshower ». De supers accueils. En parlant d'accueil, on se répète mais vraiment l'accueil marocain à été d'une générosité à la hauteur de sa réputation. !

Nous avons réalisé quelques 2 330 km environ. Notre plus grosse journée a été 82 km en 4h (merci au vent qui nous a bien aidé ce jour là, pour une fois !). Le vélo n'a pas eu de casse ou de réel problème mécanique (il a pourtant quelques années, quelques kilomètres au compteur). Une déception dans notre matériel : notre tente ! 2 arceaux cassés, des désagréments de place dans la chambre, un montage difficile pour avoir une toile bien tendue (et donc vraiment imperméable). On ne recommande donc pas la Fjell 3 !

On laisse notre prochain périple mûrir dans notre tête et on vous fait signe !

A la prochaine, prenez soin de vous !

 

 

Posté par sarastefgd à 17:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]


jeudi 24 novembre 2016

... de Bouskoura à Meknès en passant par Mohammedia, Rabat, Tanger, Assilah, Tétouan, Chefchaouen

Alors que nous nous apprêtions à reprendre la route au départ de Casablanca, nous avons repris contact avec Fadel et Kenza que nous avions rencontrés au Chili lors de notre premier périple. Ils habitent dans la campagne à 20 km au sud de Casablanca : Bouskoura. Nous voilà donc changeant encore une fois ce que nous avions décidé (quel bonheur de vivre au jour le jour!). Nous restons quelques jours chez eux où nous sommes très bien accueillis et nous nous y reposons et profitons du calme ! Martin se fera un plaisir de jouer avec Elwan (2 ans) et sera tout doux avec Shemsi (quelques mois). Au programme : lecture et baignade pour les grands, jeux pour Martin … MERCI encore pour cet accueil ! à charge de revanche !

Nous avons repris ensuite la route vers Rabat avec une petite halte à Mohammedia. Les paysages côtiers défilent et on continue de s'extasier …

Rabat ne nous laissera pas un souvenir impérissable mais nous en profitons pour se renseigner et prendre une décision : lever le pied … on laisse de côté pour le moment l'aventure en vélo pour accélérer nos déplacements grâce aux train et aux bus. Nous utilisons une compagnie de messagerie pour le vélo.

Nous voilà donc en transport locaux … de nouveaux échanges, différents des précédents.

Nous établissons un QG à Tanger où nous laissons des affaires pour être légers dans nos déplacements. La ville ne nous emballe pas plus que ça mais c'est un lieu qui nous va bien pour ce que l'on veut faire. La visite du musée de la Kasbah nous ravira tout de même … et puis c'est un lieu étrange où l'on aperçoit les côtes espagnoles qui semblent si proches, l'Europe tant rêvée et idéalisée pour certains, mais aussi le lieu où l'océan Atlantique rejoint la mer méditerranée …

Par chance, à notre arrivée à notre hotel, juste à côté se trouve un repère alternatif, lieu de rencontres et d'ateliers (http://www.tabadoul.org/). Un événement a lieu quelques jours plus tard : « l'odyssée des Alternatives » (http://odysseeibnbattuta.org/). Nous assisterons aux prises de paroles et aux projections … nous profiterons du concert de notre chambre d'hotel (Martin devant dormir ...)

Après quelques jours, nous sommes descendus à Assilah : le calme, une médina propre aux couleurs blanche et bleu, en bord de l'Atlantique … une halte bien agréable … Nous déambulons, nous observons quelques œuvres contemporaines, nous mangeons de bons poissons … nous profitons !

C'est ensuite Tétouan que nous sommes allés voir, petite ville à la médina classée au patrimoine culturel de l'UNESCO. On va être sincère, les médinas on commence à en avoir un peu marre ! Ceci dit, nous avons apprécié nous balader dans les ruelles, à la rencontre de vendeur d'objets dignes de nos « foires à tout » des années 90, mais aussi des tanneurs, des menuisiers …

Puis, Chefchaouen, petite ville bleue dans les montagnes. Du bonheur ! C'est calme, le décor nous apaise. Petite balade sur les hauteurs, visites, on contemple les paysages … Cette petite halte au calme, entourés de rochers tels que dans certains coins des Pyrénées nous aura ressourcés … du bonheur ! (on le répète !)

Après un bref passage sur Tanger pour récupérer nos affaires, c'est Meknès qui nous accueille maintenant. La météo n'est pas avec nous et nous avons depuis notre arrivée beaucoup de pluie. « C'est bon pour l'agriculture, Inchallah ! ». Du coup notre programme change et se modifie au jour le jour. Nous voulions reprendre le vélo mais la pluie et le froid nous font reporter ce moment où l'on va enfourcher notre monture. Il y a une fenêtre de beau demain … nous espérons pouvoir visiter Vollubilis … mais ça on vous le racontera la prochaine fois !

 

Toute la famille se porte bien (hormis quelques rhumes et toux). Le rythme est plus cool et nous avons plus de temps pour nous poser. On continue à réfléchir à la suite et à notre retour …

 

On vous embrasse et on vous dit à la prochaine !

Posté par sarastefgd à 20:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 27 octobre 2016

… de Marrakech à Casablanca en passant par Essaouira, Safi, Oualidia, El Jadida

Nous revoilà sur notre vélo ! Plaisirs et courbatures !

Le vent nous accompagne sur certaines étapes, le soleil surtout, les routes plates sont rares ; les cotes se font ressentir mais on ne lâche pas ! (on pousse parfois mais c'est surtout pour reposer nos fessiers!).

Les marocains sont moins fous du volant que l'on pensait même si par moment quelques dépassements osés nous font serrer les "dents". On nous klaxonne beaucoup mais c'est souvent pour un coucou, un pouce en l'air, des bravos, bon courage et compagnie. Quelques rires aussi quand ils nous voient passer devant eux ! Beaucoup d'encouragements !

Quelques tranches de vie de notre voyage :

Fin d'après midi, nous commençons à fatiguer, il va falloir trouver où dormir (coin paumé tranquille ou sinon on demande à l'habitant de planter la tente à côté de chez eux). On voit au milieu de nul part un lieu de vente de tapis et de tente berbère. Un panneau « thé café ». On s'arrête pensant déjà prendre un thé pour reprendre de l'énergie. Le gars vient nous voir et nous dit direct « mais vous pouvez rester là pour dormir ». On passera la nuit dans le magasin de tapis … on offrira le repas (couscous improvisé et pâtisseries marocaines … nos sacoches sont parfois lourdes mais on y trouve de bons trésors!)

Un vendredi, on s'arrête dans un chemin perpendiculaire à notre route et on commence à s'installer pour le pique nique. Alors que nous épluchons nos quelques crudités, une femme arrive et nous parle en marocain. Après quelques gestes nous comprenons qu'elle veut que nous venions manger chez elle. Un peu gêné, on termine par la suivre et nous voilà installé sur les coussins de sa salle (petite salle qui fait salon, chambre, cuisine …). Le thé est servi puis le couscous du vendredi ! Quelques personnes se joignent à nous. Personne ne parle français. La langue des gestes est le moyen de communication ! Après manger, un peu de percussion (Martin se fera un plaisir de faire le pitre et de danser au milieu de tout le monde), puis nous reprenons la route en se disant que c'est dans ses moments là que nous apprécions le voyage à vélo. S'arrêter au milieu de nul part et vivre les instants qui s'offrent à nous ...

Un autre jour, les paysages sont magnifiques (on longe la côte). On se pose et on échange sur le voyage, nos impressions, nos satisfactions et déceptions, notre fatigue … On prend la décision de ne pas tarder à se poser mais le paysages est pentu, désert et sans vie … On continue. Après quelques kilomètres, un village. La première personne nous dit que l'on ne peut pas rester et qu'il y a des lieux pour touristes à 50 km derrière nous ou 20 km devant. On décide d'insister et on entre dans le village. On s'arrête à la première maison, un homme au loin crie « non » et nous interpelle. Stéphane va à sa rencontre pendant que Sara reste (une femme est sortie de la maison). Le monsieur est sec et fait comprendre que l'on ne trouvera pas ce que l'on veut. La femme, elle, propose le thé … avec pain, huile d'olive, olives, amandes, beurre, confiture … On se pose et les premiers échanges se font autour du thé (personne ne parle français … ou autant que nous l'arabe …). Une mamie vient nous demander de la pommade pour son dos avec une certaine insistance, l'homme du début est toujours un peu sec, la femme est souriante et au petit soin. Avec gestes et rires, on essaye de communiquer … Quelques enfants arrivent et jouent avec Martin, d'autres personnes se joignent à nous … Après quelques tentatives, on arrive à faire comprendre que l'on souhaite planter notre tente dans les environs … pas question ! Vous dormirez dans la maison ! (l'étage n'est pas encore terminé mais c'est grand luxe pour nous!). On sort nos légumes et on fait comprendre que l'on veut partager le repas avec eux … On mangera un énorme tajine, une douzaine autour, les enfants qui jouent, les personnes qui veulent nous faire visiter leur maison … On ne se comprend pas toujours mais cela permet de bien rire ! Une fille parle un peu français et nous aide (notamment à légender en arabe phonétique l'imagier de Martin). On passera une excellente soirée, nuit et petit déjeuner chez Saïd et Saadia. Le départ le lendemain matin est presque difficile (Saadia veut que l'on reste 3 jours … puis veut venir avec nous mais dans la remorque de Martin …). Nous avons eu encore une fois un accueil exceptionnel avec une générosité et une sincérité... On prend quelques leçons de vie … Sommes-nous trop riches pour être vraiment généreux ?

Un autre jour, nous souhaitons nous arrêter mais rien : les habitants ne veulent pas (le lieu ne se prêtait pas bien à poser la tente devant chez eux) … nous avions lu qu'en dernier recours il était possible d'aller voir « la brigade » (poste de police ou gendarmerie). La nuit commence à tomber et il ne fait pas bon de rester sur la route … Un panneau « gendarmerie royale » … on le suit et on demande … après un interrogatoire avec passeport nous voilà pouvant camper dans le petit espace vert devant …

Un garçon a montré ses cahiers d'école … leçon du jour à recopier « La maîtresse a de grandes compétences. Armée de patience, elle est toujours à la recherche de nouvelles méthodes ». Original comme leçon de français !

Nous voilà maintenant à Casablanca … nous avons dépassé nos 2000 km … nous faisons une halte de plusieurs jours sur Casa puis nous continuerons notre périple en vélo mais aussi peut être avec un train (il faut que l'on étudie les dénivelés …).

Prenez soin de vous tous ! On pense souvent à vous !!!!!

Des photos à venir ...

et en attendant voici le lien d'un article et vidéo d'un média marocain (mazagan 24)

http://www.mazagan24.com/2016/10/26/du-jamais-vuun-enfant-de-17-mois-fait-la-france-et-le-maroc-a-velo/

 

 

Posté par sarastefgd à 20:24 - Commentaires [7] - Permalien [#]

mardi 11 octobre 2016

... à Marrakech et autour de Ouarzazate

Notre arrivée sur Marrakech nous a montré très rapidement la gentillesse des marocains. Nous effectuons les démarches d'entrée dans le pays puis nous récupérons nos affaires. On déballe le vélo qui semble en bon état. Nous avons presque terminé de tout retirer quand nous remarquons qu'un pédalier est complètement tordu … Il est 23h, nous sommes à 8 km de l’hôtel, le vélo ne tient pas dans un taxi, il n'y a pas de consigne dans l'aéroport, la responsable de notre compagnie aérienne fait la constatation des dégâts mais nous dit qu'elle ne peut rien pour nous. A nous de faire des recours ultérieurement. Alors que nous ne savons pas trop comment faire et que cette situation nous désespère, une jeune femme va voir Sara qui lui explique la situation. Elle prend alors la situation en main ; nous ne comprenons pas tout car elle échange en arabe mais un homme arrive après quelques minutes et avec le peu d'outils que nous avons il commence a redresser le plateau avec l'aide d'une autre personne, un troisième arrive avec une pince … Voilà le plateau remis en place prêt pour nous amener à l’hôtel (près de la médina). Sur la route (avec piste cyclable!), on nous klaxonne, applaudit, fait de grands signes … et on fait rire aussi … Quand nous avons un doute sur la route, on demande à quelqu'un qui s'empresse de nous aider ! Quel accueil !

On arrive sur la place Jamaa El Fna … musiques, lumières … une sacrée ambiance. On s'arrête quelques instants pour en profiter un peu puis nous allons à l’hôtel pour nous reposer.

Cette place est extraordinaire : le matin, les premières échoppes s'installent, les ventes de jus de fruits commencent (4 DH soit même pas 40 centimes d'euros pour un verre de jus d'orange pressé), petit à petit charmeurs de serpents, musiciens, dresseurs de singes ou d'oiseaux, vendeurs variés prennent position et accostent les touristes venus profiter de l'ambiance. Le soir, des gargotes proposent différents repas (escargots, poissons, tajines, couscous, grillades ….) accompagnés par de nombreux musiciens (percussions variées, guitares, banjos, instruments dont on ne connaît pas le nom).

Bien sur, on est très régulièrement interpellé pour nous vendre des jouets, des excursions, des tatouages au henné (Sara en fera les frais!) … Tout se négocie et il nous faut reprendre nos habitudes de l'Inde pour tenter de ne pas payer 5 fois le prix.

Autour de la place, les souks offrent une multitude de ruelles dans lesquelles on peut trouver les artisans travaillant le cuir, fabriquant les tapis ou objets en cuivre et en argent, les quartiers des olives, des vêtements … On aime s'y perdre (c'est un vrai labyrinthe!).

Après quelques jours, nous décidons de louer une voiture pour descendre vers Ouarzazate. On prend la décision de faire cette partie en voiture car cela monte trop pour nous (contrefort de l'atlas marocain). Nous voilà donc en visite en voiture (le vélo laissé dans un parking). Des paysages magnifiques s'offrent à nous : montagnes, kasbah, ksar, désert, gorges, palmeraies … Quel plaisir de manger des dattes cueillies sur l'arbre ! Nous restons 2 nuits à Skoura dans une famille qui fait gite et ferme bio. Il y a 2 enfants et Martin se régale de jouer avec eux ! (quelques énervements tout de même car apprendre à partager n'est facile pour personne !). Le calme fait contraste avec l'agitation de Marrakech !

En 10 jours, on en a pris déjà plein les yeux, les oreilles, les papilles …

Il nous faut quand même dire aussi que nous voulions du chaud … et on ne s'est pas trompé, on voulait du soleil … et on ne s'est pas trompé également malgré les quelques orages que nous avons eu plusieurs jours consécutifs ! On ressort les tongs et on boit 4 litres d'eau chacun par jour !

La suite c'est reprise du vélo (demain) et de tout notre équipement en direction d'Essaouira pour ensuite longer une partie de la côte …

 

En attendant, on vous embrasse, on vous envoie des rayons de soleil et on vous souhaite plein de bonnes choses !

Posté par sarastefgd à 23:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 5 octobre 2016

... en Allemagne et en pleine réfexion ...

Pour plus de rythme dans la lecture du début de ce billet, vous devez être 3 personnes (ou faire 3 voix).

Sara : en souligné

Stef : en gras

Martin : en italique

 

 

  • Bouh ! Ça caille ce soir !

  • M'en parle pas j'ai mis toutes les couches possibles : tee shirt, sweet, veste et doudoune !

  • Glablablabla

  • On est même pas en octobre et il fait déjà bien froid. Ça promet !

  • J'ai la crainte que l'on se fasse rattraper par le froid et la pluie plus tôt que ce que nous espérons. Ils annoncent de la pluie dans la semaine.

  • Oh non ! C'est rude dans notre petite tente et puis pour Martin je ne suis pas certaine que ça soit passionnant.

  • Ahah mama touctouctouc tétététété

  • De toute façon, si il faut on avisera à changer nos plans !

 

 

… quelques jours plus tard …

 

  • c'est sympa les paysages que l'on voit mais c'est pas hyper dépaysant quand même !

  • Ouai, je trouve que ça change notre état d'esprit de voyage. On n'est pas assez déstabilisé par ce que l'on voit et ce que l'on vit !

  • Guililiguiliguili

  • Les canaux, les champs de maïs, les moulins … c'est fait !

  • Les vaches, hérons, écureuils et autres animaux de chez nous aussi !

  • Bon, par contre les bonnes pistes cyclables … faut pas rêver ! On ne va pas trouver ça ailleurs !

  • Coucou !

 

… dans la nuit

 

  • « Que fais tu là, mon fils, en pleine nuit ?

  • Je rêvais.

  • Tu rêveras mieux en venant te coucher.

  • Ce n’est pas les mêmes rêves, Maman, qu’on fait debout et qu’on fait couché.

  • Tu es bien raisonneur. Allez viens s’il te plait, demain il y a concours de glissade sur la banquise, il faut être en forme.

  • Tous les jours il y a concours de glissade ça ne m’amuse plus.

  • Eh bien alors tu iras à la pêche sous marine a tes frères, ou tu feras des batailles de boules de neige, c’est toi qui choisiras.

  • Je suis grand maintenant, les batailles de boules de neige c’est pour les bébés.

  • Comme tu voudras. Viens maintenant. Ecoute comme ton père dort bien.

  • Il ronfle trop fort, ça m’empêche de dormir.

  • Toi aussi tu ronfles, tu ronfles sinon tu ne serais pas un Pingouin. Et peut on savoir à quoi tu rêvais mon fils ?

  • Au Pays des Couleurs.

  • Ah ! »

  • ronpffffff …..... ZZZZZZZZZZ

 

Autour d'une bonne bière …

 

  • Bon, on pourrait aller où ?

  • On peut faire un bond sur notre programme …

  • En même temps, Croatie, Grèce … on connaît un peu déjà …

  • Sinon … récapitulons ...

  • On veut du soleil et du chaud

  • surtout du sec !

  • goudigoudigoudi

  • On veut en prendre plein les yeux aussi !

  • On veut que ça convienne à Martin aussi !

  • É ci

  • Et il faut pouvoir gérer avec le vélo

  • et penser à un retour pas trop galère ! Qu'est ce qui n'est pas trop loin de chez nous, avec du soleil, où les enfants ont une bonne place ?

  • A ion

  • Direction ...

  • Maroc !!!!

 

Nous voilà donc maintenant au Maroc ! Après quelques recherches et réflexions, nous avons pris un vol pour Marrakech avec tout notre équipement ! Un sacré spectacle ! Il fallait nous voir envelopper le vélo sur le devant de l'aéroport ! 1H30 de spectacle !! Martin a comme d'habitude été d'une patience remarquable ! Après le train, les bus, les bateaux, le métro, la voiture, et bien sur le vélo … Martin a fait son baptême de l'air avec 2 avions (vol Berlin/Marrakech via Barcelone). Nous avons donc prévu un petit périple au Maroc (on s'est dit environ 2 mois) puis remonter un peu en Espagne avant de revenir vers Albi en janvier … Pour l'aventure au Maroc, ce sera la prochaine publication ! En attendant, quelques mots sur Berlin …

 

Une belle semaine. Hébérgés dans le quartier de Neukolln chez Dana, qui nous sous louait une chambre en airbnb, mais qui nous a reçu comme des vieux amis. Autant vous dire que les discussions à refaire le monde autour du verre de vin rouge ou de schnapps valaient le coup !

50 fois plus efficace que tous les guides pour voyageurs, elle nous a envoyé dans des lieux que l'on n'aurait jamais vu autrement, elle nous a fait rire avec son comportement d'ado du haut de ses 44 ans, elle a accueilli Martin comme une « super tata » Bref on a trouvé la bonne adresse pour cette semaine Berlinoise.

Bien sûr nous avons vu les lieux « à voir » mais on a surtout pris le temps de s'approprier la ville, de visiter, de flanner, de se reposer et de préparer la suite. On a pu faire les vrais touristes à l'oktober fest d'Alexanderplatz, on a marché le long de l'east side gallery, on a vu des graffs plus grands les uns que les autres, on a visité un musée d'art contemporain (très décevant...), on a vu Brandenburg Tor derrière des flopées de touristes, on a lu l'Histoire, on a vu des images, on en a eu les émotions toutes chamboulées c'est tellement difficile de s'imaginer quelle vie c'était alors que c'est tellement récent …

Mais un lieu nous a enchanté, à chaque fois qu'on y passait, lieu en dehors du temps, en dehors du brouhaha de la ville un espace qui s'ouvre dans la ville, improbable, Tempelhof, ancien aéroport transformé en grand parc urbain, pouvoir faire du vélo sur une piste d’atterrissage ou de décollage, ça dépend de quel côté on se place... ça fait une sacré sensation ! Un lieu de vie où chacun a sa place pour faire l'activité qu'il souhaite : sports (même de la planche à voile à roulette), musique, jardinage, barbecue, ...

On a fini la semaine en rencontrant Anaëlle et Carlos au festival de street food, il nous ont remis les guides du Maroc que l'on avait envoyé chez eux et nous avons passé la journée avec eux, visite de Berlin avec chauffeur s'il vous plait, Martin semblait nous dire : c'est sympa la voiture aussi non ? Surtout quand il pleut ! Un grand merci ! Ce fut une super journée avec lieux insolites et explications diverses !

Nous sommes entré dans un tout nouveau lieu artistique où Carlos avait des connaissances, et nous avons découvert des lieux alternatifs de Berlin (qui eux non plus ne sont pas dans les guides sans doute) après un bon petit repas chez eux, nous les avons quittés en nous disant : zut on part dans 2 jours et on aurait bien passé encore du temps avec eux et dans les quartiers à fouiner pour dénicher les cours d'immeubles, parcs, lieux militants et les bons cafés !

Sans oublier les parcs de jeux pour enfants, ou Martin s'est amusé (autant que nous), Berlin aura été un bon coup de cœur ! à voir absolument, à faire, sans hésiter en famille ou entre amis !

Stef regrette de ne pas avoir pu goûter le fameux kebab de Mustafa mais la queue s'étendait dans la rue avec au moins son heure et demie d'attente... pour finir nous nous sommes offert Berlin by night lors de la fête des lumières : projections de lumières et de vidéos sur les monuments (comme à Chartres pour ceux qui connaissent mais en beaucoup moins bien !) une bonne dernière soirée pour dire AUF WIEDERSEN DEUTSCHLAND

et SALAM HALEIKUM MAROC !!

Posté par sarastefgd à 01:06 - Commentaires [10] - Permalien [#]


vendredi 30 septembre 2016

... aux Pays Bas et en Allemagne

… aux Pays Bas, en Allemagne

 

Nous voilà en ce moment à Berlin !

Nous avons bouclé nos 1 000 premiers kilomètres en passant la frontière avec l'Allemagne !

 

C'est le long des canaux, des moulins, des plages, des côtes, des prairies, des forêts, des pistes cyclables … que nous avons parcouru nos kilomètres aux Pays Bas. Le rythme est meilleur, nous sommes entrés dans notre voyage.

Les Pays Bas offrent des possibilités en vélo comme nous n'en avons jamais rencontrées. Ici, le vélo est roi ! Il y a des pistes cyclables partout, un réseau de « points nœuds » comme en Belgique mais développé sur l'ensemble du territoire et aussi des ronds point avec pistes cyclables, une signalétique, … mais aussi beaucoup de vélos. Résultat, le vélo dans les grandes villes est aussi une épreuve de force.Nous qui sommes longs comme un train, les arrêts aux feus rouges ne doivent pas trop s'improviser sinon on bloque tout ! On joue des coudes !

L'enfant a une place importante sur le territoire. Il y a des espaces pour eux partout. Martin se fait un plaisir fou à descendre les toboggans, parfois même la tête la première … Martin nous aide aussi régulièrement … ou plutôt nous imite : planter les sardines de tente, regonfler les pneus, gonfler les matelas, s'étirer …

Nous connaissons nos premières réparations : une triple crevaison, une casse d'une attache sacoche avant, une déformation du pneu avant …

Le beau temps a presque toujours été là. Les quelques moments de pluie nous ont bien rappelé l'aventure dans laquelle on se lance !

On ne se lasse pas de la beauté des paysages que l'on croise. Nous avons suivi la LF1 jusqu'à La Haye puis nous avons bifurqué en direction d'Amsterdam pour enfin prendre la direction Est.

L'orientation étant des plus facilitée, nous avons le temps d'ouvrir nos yeux. Nous sommes passés dans des kilomètres de pistes en pleine nature ; hérons et autres animaux nous accompagnent. Nous sommes généralement en camping (peu en sauvage) et un warmshower à La Haye (avec qui nous avons pu avoir aussi des infos sur la Grèce … mais on n'en est pas encore là!).

Les locaux s'arrêtent régulièrement s'ils nous voient avec notre carte ou arrêtés sur le bord de la route.

Durant le parcours, nous avons emprunté quelques bateaux pour des traversés impossibles en vélo mais nous avons aussi traversé des mers en vélo ! A certains endroits, des digues sont aménagées pour les voitures et donc aussi pour les vélos (avec une piste cyclable, où 2 poids lourds pourraient se doubler, séparée des voitures par un terre plein central).

Nous avons profité de La Haye et d'Amsterdam pour quelques visites de musées mais aussi pour souffler un peu. Les jambes sont parfois un peu lourdes, la fatigue générale et tout simplement l'envie de se la couler douce !

Nous n'avons pas croisé de « courlevent » dans les ports que l'on traverse … mais on envoie des bisous à nos amis voyageurs !

En Allemagne, nous nous sommes arrêtés à Hanovre (ville qui ne nous a clairement pas enchanté), puis nous avons pris le train avec tout notre équipement et nous voilà à Berlin où nous restons une semaine chez Dana en Airbnb. Berlin nous réjouit ! Entre visites, farniente, parcs, discussions, ballades, currywurst et autres … nous profitons et nous planifions la suite ! On vous en dit plus prochainement …

Des bisous à tous, prenez soin de vous ! Familles, copains … on pense très souvent à vous !!

 

Ps : une pensée particulière aux copains qui militent pour des combats que nous soutenons (malheureusement de loin pour le moment !).

ps' : Une autre pensée particulière pour la cousine de Martin, Apolline qui comble ses parents et que nous embrassons fortement ! Bienvenue dans la famille !

 

Posté par sarastefgd à 23:03 - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 4 septembre 2016

... en Belgique

Nous voilà sur les routes de l'Europe ! Nous venons d'entrer au Pays Bas (message écrit le 31/08) et nous avons donc achevé les premiers kilomètres en Belgique. Nous avons parcouru 350 km essentiellement sur des routes dédiées aux vélos. Un régal ! Un système de point nœud est en place dans le pays ce qui facilite les itinéraires. Grâce au site « fiestnet », il suffit de cliquer sur l'endroit où l'on se trouve puis sur l'endroit où l'on veut se rendre et une suite de numéros est donnée ; il ne reste alors qu'à suivre les petits panneaux !

Nous retenons pour la Belgique que c'est plat et que Brel ne disait pas n'importe quoi ! Les rares côtes que nous avons rencontrée nous ont rappelé à quel point nous sommes lourds ! Les mollets vont s'y faire !! Nous avons appréciés les délicieuses gaufres, bières, frites mais aussi les waterzooi et carbonnades !

Nous sommes passés par Quevaucamps où nous avons réalisé notre première expérience de warmshower en tant que voyageur. Puis c'est en direction de Bruxelles que nous nous sommes dirigés avec une halte à Aat à quelques jours de la « Ducasse » : grande fête avec des géants qui défilent en ville (se marient, combattent, dansent …) Nous ne sommes pas restés car nous voulions avancer mais la ducasse semble festive !

Nous avons été chez l'habitant également à Bruxelles, Gant et Bruges et nous avons à chaque fois eu un accueil des plus agréables. Toujours quelques bonnes infos, bons conseils, bonnes bières ou autres produits de la gastronomie !

 

Les villes traversées ont des cœurs historiques valant le détour (quelques photos dans l'album). Nous avons aimé nous perdre et sillonner les petites rues et découvrir les petites places et autres quartiers hors des sentiers touristiques.

Petit à petit, nous trouvons notre rythme pour que chacun trouve sa place dans ce voyage. Martin continue à avoir sa bonne humeur même si par moment il préférerait faire autre chose que de s'asseoir dans sa remorque … Nous nous adaptons et prenons aussi le temps …

Pour terminer ce petit billet sur la Belgique, un grand merci à ceux qui ont bien voulu nous ouvrir leur porte avant le grand départ comme pendant ce début de périple, un grand merci à Mic aussi qui nous a monté à Valencienne pour débuter le voyage à proximité de la frontière belge et qui se retrouve encore une fois avec notre voiture à vendre …

Des pensées particulières à tous ceux qui ont repris le travail et/ou débuter une nouvelle année scolaire, à ceux qui commencent leur retraite (même si elle pourrait mieux débuter), à ceux qui vont bientôt devenir (ou redevenir) parents, et aussi à toi qui lit ce message !

Des bisous à tous !

 

Ps : nous voilà en ce moment au Pays Bas et nous pédalons sur la LF1 … prochain billet du blog !

Posté par sarastefgd à 13:12 - Commentaires [5] - Permalien [#]

vendredi 19 août 2016

Le départ est proche !

Martin, Sara, Stef, Pierre et Pierette 2

Nous voilà prêts ! Stef a encore quelques séances de kiné jusqu'à vendredi 19 août midi puis nous partons ! Nous commençons, comme prévu initialement, en voiture pour voir les amis de la Creuse (Tibo, Laëti, Gauthier et les 2 petites encore dans le ventre de la maman) puis nous allons voir mamie Renée (arrière arrière grand mère de Martin !) qui a soufflée ses 103 bougies le mois dernier ! Nous faisons ensuite un petit détour pour voir Papi Pa et Mamie Ma à Nevers puis direction île de France ! Nous n'effectuerons que des brefs arrêts car nous avons hâte de pédaler et de commencer l'aventure.

Nous avons terminé le chargement du vélo et en voici un petit inventaire …

Dans le coffre de la remorque, derrière le siège de Martin : tente, duvets (Sara, Stef, Martin), matelas (Stef et Sara), sac à viande 2 personnes, soit environ 9 kg

Dans la remorque : tapis de sol isolant (Martin), peau d'agneau de Nouvelle Zélande, jouets Martin, soit environ 2 kg

Dans le sac filet attaché à l'arrière de la remorque : pantalons et vestes de pluie, 3 serviettes séchage rapide, bassine pliable en tissu, Doudounes compactes (Sara, Stef, Martin), Spirtek (pour bâche), bâche transparente (pour mettre à l'abri la remorque), fil à linge, bonnets, pinces à linge, gilet jaune et brassards, douche solaire, Manduca (porte bébé tissu), soit environ 6 kg

Dans les sacoches rouges (arrière) :

1)Vêtements Stef (2 shorts, 2 tee shirt, 1 chemisette, 1 pantalon, 1 collant chaud, 1 tee shirt manches longues chaud, 4 caleçons, 4 paires de chaussettes, 1 veste polaire, 1 chèche , 1 paire de tong, 1 casquette)

Vêtements Sara (2 shorts-jupe, 1 pantalon, 2 débardeurs, 1 t-shirt, 4 culottes, 1 soutien-gorge sport, 4 paires de chaussettes, 1 collant, 1 t-shirt manches longues, 1 foulard soie, 1 foulard mohair-soie, 1 veste polaire, 1 casquette, 1 maillot de bain)

Trousse de secours, réserve couche Martin (½ paquet)

soit environ 6 kg

2) Pour Martin : vêtements (1 pantalon, 1 collant, 1 ensemble sweat pantalon, 1 polaire, 1 t-shirt, 1 t-shirt manches longues, 1 pyjama, 1 body manches longues, 2 body short, 2 body marcel, 11 short, 1 marcel, 1 maillot de bain anti UV, 3 paires de chaussettes, 1 turbulette, 1 chapeau, 1 casquette, 2 bavoirs, 2 lavettes, 1 paire de chaussures, 1 paire de chaussons souples)

Réserve couches (½ paquet) et cotons, biberon, lait poudre

Trousse de toilette, 1 paire de tong Sara

soit environ 7 kg

Dans le sac à dos sur les sacoches rouges : appareils photo, ordi, clé USB, papiers importants, petit rechange Martin (quelques couches et cotons, vêtements), casque anti bruit Martin, siège en tissu (Martin), carnets de voyage, stylos, cartes, 6 dés, 2 jeux de cartes, livres soit environ 5,5kg

Dans les sacoches noires (devant) :

  1. Réchaud à essence, bouteille essence, popote, thé, tisane, Gourde, réserve de nourriture, PQ soit environ 6 kg

  2. Trousse pharmacie, trousse réparation et chambres à air, 2 frontales, Gourde, Thermos, glacière de voyage, épices, réserve de nourriture, pelle WC, une éponge, soit environ 6,5 kg

Si on ajoute le poids du vélo (environ 18 kg), de la remorque (environ 12 kg), de Martin (11 kg), de Sara (50 kg), de Stef (79 kg) … nous atteignons alors le poids total de 212 kg.

Nous transporterons aussi de l'eau (2 camelbags de 2L sur nos dos), 2 gourdes d'un litre sur le vélo. Nous remplirons la douche solaire (20L) et les gourdes (2x1.5 L) pour le soir et petit déj.

Nous sommes à quelques jours du départ. L'adrénaline du départ se fait ressentir. Quel bonheur ! On se répète régulièrement « Sara (ou Stef)… On part en voyage ! ». On explique à Martin, ce qui n'a pas l'air de le perturber !

Les « au revoir » aux copains et à la famille se multiplient. Vous avez été nombreux à nous soutenir, nous aider, nous héberger, nous laisser une chambre ou une maison, … MERCI à TOUS !

Pour illustrer ce petit message d'avant départ, vous pourrez trouver aussi un album photos des préparatifs : la bande de déménageurs, les couturières en action, les préparatifs, notre monture …

A bientôt !

Posté par sarastefgd à 14:40 - Commentaires [5] - Permalien [#]

dimanche 7 août 2016

FAUX DEPART …

Ca commence !

Pas tout a fait comme on l'avait prévu...

Un fossé a eu raison de la cheville droite de Stef, résultat : 6 jours avant la date de départ prévue, grosse entorse à soigner au moins jusqu'au 19 août.

Notre déménagement étant prévu pour le 29 juillet, on a reçu l'aide précieuse des copains et de la famille.

Aujourd'hui on est SDF dans le Tarn et on profite de ce temps pour finaliser nos démarches et autres préparations entre 2 séances de kiné et apéritifs entre copains.

Phase de test des canapés et lits des copains, comparaison de la maturité des légumes dans les différents potagers, planchas, barbecues, paella et autres repas partagés. Dégustation de vins, bières, cocktails, bref c'est dur les vacances !

On en profite bien, on a avancé sur certaines missions :

révision totale du tandem avec Philippe Andouard à Saint Juéry, achat de notre nouvelle maison pliable pour 3, révision du réchaud, équipement du tandem et de la remorque, comptage des tirelires, équipement de Martin en matériel de camping, achat de l'ordinateur qui nous permettra de vous laisser des messages sur le blog et de chercher nos hébergements au fil du périple...

mais il y a encore un peu de boulot de préparation :

sur l'itinéraire, fin d'achat de l'équipement, finir de soigner la cheville …

Le voyage sera un peu plus court mais nous restons plus que jamais motivés pour chevaucher notre tandem et parcourir de nouveaux sentiers, partager en famille des moments privilégiés loin des petites préoccupations quotidiennes.

A bientôt pour des nouvelles d'un départ imminent !

Posté par sarastefgd à 14:51 - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 4 juillet 2016

nouveau départ !

Bonjour à tous !

 

Certains le savent, d’autres pas encore …

 Stef attendait une réponse pour l’annualisation de son mi-temps … annualisation obtenue !! Le voilà prochainement (le 5 juillet au soir) en congé jusqu’à fin janvier …

Notre projet peut prendre forme !

Il y a 5 ans, on clôturait un premier long voyage avec la conviction de repartir autre part, autrement. Nous avons réussi nos objectifs professionnels du retour : avoir le BPJEPS pour Sara, avoir le concours CRPE pour Stef. Nous avons voulu agrandir la famille et Martin nous comble depuis plus d’un an. Il nous fallait donc poursuivre avec un nouveau projet.

Celui-ci prend la forme d’un vélo tandem avec remorque pour Martin, sacoches remplies … en route pour l’Europe, peut être un peu d’Afrique du nord … Ce projet est en création et vous pourrez en savoir plus prochainement ! Le départ est pour le moment prévu le 30 juillet (puisque nous libérons la maison le 29 juillet !). Nous commençons à nous activer un peu plus, notamment sur le stockage de nos affaires, les démarches administratives (banques, assurances, sécurité sociale, …), le parcours (même si nous en déciderons surement autrement une fois en selle), les achats (tente, équipements du vélo, vêtements …) … De belles occupations pour le mois à venir !

Le blog va reprendre quelques pages … Il suffit de s’inscrire à la newsletter (juste indiquer le mail) et vous recevez alors un mail vous indiquant qu’un nouveau contenu (message et/ou photos) est disponible. Simple et efficace !

Nous serons ravis d’avoir de vos nouvelles, de vous voir avant ou pendant …

Une soirée à la maison (15 avenue Victor Hugo, 81000 Albi) se profile le vendredi 8 et samedi 9 juillet … tapas cocktail et compagnie !

En attendant, des bises à vous partager !

Sara, Stef & Martin

Posté par sarastefgd à 22:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]