… aux Pays Bas, en Allemagne

 

Nous voilà en ce moment à Berlin !

Nous avons bouclé nos 1 000 premiers kilomètres en passant la frontière avec l'Allemagne !

 

C'est le long des canaux, des moulins, des plages, des côtes, des prairies, des forêts, des pistes cyclables … que nous avons parcouru nos kilomètres aux Pays Bas. Le rythme est meilleur, nous sommes entrés dans notre voyage.

Les Pays Bas offrent des possibilités en vélo comme nous n'en avons jamais rencontrées. Ici, le vélo est roi ! Il y a des pistes cyclables partout, un réseau de « points nœuds » comme en Belgique mais développé sur l'ensemble du territoire et aussi des ronds point avec pistes cyclables, une signalétique, … mais aussi beaucoup de vélos. Résultat, le vélo dans les grandes villes est aussi une épreuve de force.Nous qui sommes longs comme un train, les arrêts aux feus rouges ne doivent pas trop s'improviser sinon on bloque tout ! On joue des coudes !

L'enfant a une place importante sur le territoire. Il y a des espaces pour eux partout. Martin se fait un plaisir fou à descendre les toboggans, parfois même la tête la première … Martin nous aide aussi régulièrement … ou plutôt nous imite : planter les sardines de tente, regonfler les pneus, gonfler les matelas, s'étirer …

Nous connaissons nos premières réparations : une triple crevaison, une casse d'une attache sacoche avant, une déformation du pneu avant …

Le beau temps a presque toujours été là. Les quelques moments de pluie nous ont bien rappelé l'aventure dans laquelle on se lance !

On ne se lasse pas de la beauté des paysages que l'on croise. Nous avons suivi la LF1 jusqu'à La Haye puis nous avons bifurqué en direction d'Amsterdam pour enfin prendre la direction Est.

L'orientation étant des plus facilitée, nous avons le temps d'ouvrir nos yeux. Nous sommes passés dans des kilomètres de pistes en pleine nature ; hérons et autres animaux nous accompagnent. Nous sommes généralement en camping (peu en sauvage) et un warmshower à La Haye (avec qui nous avons pu avoir aussi des infos sur la Grèce … mais on n'en est pas encore là!).

Les locaux s'arrêtent régulièrement s'ils nous voient avec notre carte ou arrêtés sur le bord de la route.

Durant le parcours, nous avons emprunté quelques bateaux pour des traversés impossibles en vélo mais nous avons aussi traversé des mers en vélo ! A certains endroits, des digues sont aménagées pour les voitures et donc aussi pour les vélos (avec une piste cyclable, où 2 poids lourds pourraient se doubler, séparée des voitures par un terre plein central).

Nous avons profité de La Haye et d'Amsterdam pour quelques visites de musées mais aussi pour souffler un peu. Les jambes sont parfois un peu lourdes, la fatigue générale et tout simplement l'envie de se la couler douce !

Nous n'avons pas croisé de « courlevent » dans les ports que l'on traverse … mais on envoie des bisous à nos amis voyageurs !

En Allemagne, nous nous sommes arrêtés à Hanovre (ville qui ne nous a clairement pas enchanté), puis nous avons pris le train avec tout notre équipement et nous voilà à Berlin où nous restons une semaine chez Dana en Airbnb. Berlin nous réjouit ! Entre visites, farniente, parcs, discussions, ballades, currywurst et autres … nous profitons et nous planifions la suite ! On vous en dit plus prochainement …

Des bisous à tous, prenez soin de vous ! Familles, copains … on pense très souvent à vous !!

 

Ps : une pensée particulière aux copains qui militent pour des combats que nous soutenons (malheureusement de loin pour le moment !).

ps' : Une autre pensée particulière pour la cousine de Martin, Apolline qui comble ses parents et que nous embrassons fortement ! Bienvenue dans la famille !