Alors que nous nous apprêtions à reprendre la route au départ de Casablanca, nous avons repris contact avec Fadel et Kenza que nous avions rencontrés au Chili lors de notre premier périple. Ils habitent dans la campagne à 20 km au sud de Casablanca : Bouskoura. Nous voilà donc changeant encore une fois ce que nous avions décidé (quel bonheur de vivre au jour le jour!). Nous restons quelques jours chez eux où nous sommes très bien accueillis et nous nous y reposons et profitons du calme ! Martin se fera un plaisir de jouer avec Elwan (2 ans) et sera tout doux avec Shemsi (quelques mois). Au programme : lecture et baignade pour les grands, jeux pour Martin … MERCI encore pour cet accueil ! à charge de revanche !

Nous avons repris ensuite la route vers Rabat avec une petite halte à Mohammedia. Les paysages côtiers défilent et on continue de s'extasier …

Rabat ne nous laissera pas un souvenir impérissable mais nous en profitons pour se renseigner et prendre une décision : lever le pied … on laisse de côté pour le moment l'aventure en vélo pour accélérer nos déplacements grâce aux train et aux bus. Nous utilisons une compagnie de messagerie pour le vélo.

Nous voilà donc en transport locaux … de nouveaux échanges, différents des précédents.

Nous établissons un QG à Tanger où nous laissons des affaires pour être légers dans nos déplacements. La ville ne nous emballe pas plus que ça mais c'est un lieu qui nous va bien pour ce que l'on veut faire. La visite du musée de la Kasbah nous ravira tout de même … et puis c'est un lieu étrange où l'on aperçoit les côtes espagnoles qui semblent si proches, l'Europe tant rêvée et idéalisée pour certains, mais aussi le lieu où l'océan Atlantique rejoint la mer méditerranée …

Par chance, à notre arrivée à notre hotel, juste à côté se trouve un repère alternatif, lieu de rencontres et d'ateliers (http://www.tabadoul.org/). Un événement a lieu quelques jours plus tard : « l'odyssée des Alternatives » (http://odysseeibnbattuta.org/). Nous assisterons aux prises de paroles et aux projections … nous profiterons du concert de notre chambre d'hotel (Martin devant dormir ...)

Après quelques jours, nous sommes descendus à Assilah : le calme, une médina propre aux couleurs blanche et bleu, en bord de l'Atlantique … une halte bien agréable … Nous déambulons, nous observons quelques œuvres contemporaines, nous mangeons de bons poissons … nous profitons !

C'est ensuite Tétouan que nous sommes allés voir, petite ville à la médina classée au patrimoine culturel de l'UNESCO. On va être sincère, les médinas on commence à en avoir un peu marre ! Ceci dit, nous avons apprécié nous balader dans les ruelles, à la rencontre de vendeur d'objets dignes de nos « foires à tout » des années 90, mais aussi des tanneurs, des menuisiers …

Puis, Chefchaouen, petite ville bleue dans les montagnes. Du bonheur ! C'est calme, le décor nous apaise. Petite balade sur les hauteurs, visites, on contemple les paysages … Cette petite halte au calme, entourés de rochers tels que dans certains coins des Pyrénées nous aura ressourcés … du bonheur ! (on le répète !)

Après un bref passage sur Tanger pour récupérer nos affaires, c'est Meknès qui nous accueille maintenant. La météo n'est pas avec nous et nous avons depuis notre arrivée beaucoup de pluie. « C'est bon pour l'agriculture, Inchallah ! ». Du coup notre programme change et se modifie au jour le jour. Nous voulions reprendre le vélo mais la pluie et le froid nous font reporter ce moment où l'on va enfourcher notre monture. Il y a une fenêtre de beau demain … nous espérons pouvoir visiter Vollubilis … mais ça on vous le racontera la prochaine fois !

 

Toute la famille se porte bien (hormis quelques rhumes et toux). Le rythme est plus cool et nous avons plus de temps pour nous poser. On continue à réfléchir à la suite et à notre retour …

 

On vous embrasse et on vous dit à la prochaine !